La commune de Locmaria
 
  ACCUEIL
  L'ACTU DU MOMENT
 
  LA COMMUNE
  L’AGENDA 21
  Le développement durable
  Qu'est-ce qu'un Agenda 21 ?
  Où en est Locmaria
  Éco-citoyens
  LES HÉBERGEMENTS
  LA VIE LOCALE
  LA CULTURE
  LES ACTIVITÉS
  LIENS UTILES
  CONTACTEZ-NOUS

L’Agenda 21

 

SOYONS « ÉCO-CITOYENS »

Le développement durable et solidaire ne s’obtiendra qu’avec l’adhésion et l’implication du plus grand nombre. Collectivités, état, entreprises, associations mais aussi et surtout citoyens, à nous d’agir, au jour le jour ! Cette page n’a pas le but d’être exhaustive, mais vous guidera dans vos démarches responsables au sein de quelques domaines d’action de la vie quotidienne.

Consommons raisonnablement
Vaste domaine que celui de la consommation. Ici nous parlons aussi bien d’alimentation que de biens manufacturés. Et qui dit consommation dit aussi production de déchets…
Passons de l’« Homo sapiens ultra consumeris » à l’« Éco-sapiens », ce qui implique d’abord de moins consommer avant de rechercher à mieux consommer.

Savez-vous par exemple qu’en moyenne en France un aliment parcourt plus de 1500 km du champ à l’assiette ? Alors n’hésitons plus, consommons local, de saison, et des aliments obtenus selon des modes de production durables. Pour savoir où acheter bio en Bretagne, cliquez ici.
Dans un autre domaine, recherchez les éco-labels sur les produits, garantissant des conditions de production respectueuses de l’environnement.

Cherchez l’éco-label européen
ou la marque NF environnement.
Les éco-labels

Pour l’achat sain et éthique, rendez-vous sur Boutique Solidaire Bretagne, ou sur le site de la Maison de la Consommation et de l’Environnement.
Pour l’achat sain et éthique…

Soyons solidaires, à l’échelon local comme à l’échelon global
Quelques pistes :
Avez-vous pensé à un placement solidaire ? Autant rendre utiles ses placements bancaires… pour trouver votre bonheur en fonction de votre éthique, rendez-vous sur le site de l’Association pour l’Épargne Solidaire Finansol.
Être solidaire, c’est aussi donner un peu de temps et d’attention par exemple au sein d’associations locales à vocation sociale, auprès des jeunes, des moins jeunes, des moins favorisés… À Belle-Ile, pensez par exemple au Restos du Cœur…
Vous avez dit solidarité internationale ? Késako ? Comment aider, même à son petit niveau ? Les possibilités sont innombrables. L’idéal est de se rapprocher d’une association proche de chez vous : l’association CRISLA vous fournira un répertoire des acteurs de la Solidarité Internationale du Morbihan.

L’eau est précieuse…
La consommation moyenne française est d’environ 150 l par jour, ce qui est énorme et, inutile de le préciser : à Belle-Île l’eau est une ressource fragile. Économiser l’eau, c’est partager une ressource utile à tous, faire des économies financières, limiter les coûts énergétiques de son traitement, et également réduire les volumes à assainir…
Quelques conseils et astuces pour gérer qualité et quantité :
- lors du brossage des dents ou du savonnage sous la douche, coupez l’eau. Et préférez la douche au bain !
- une bouteille d’eau ou une brique dans le réservoir de la chasse d’eau = jusqu’à 40% d’économie !
- équipez vos robinets d’aérateurs, et vos installations de réducteurs de débit
- relevez votre compteur régulièrement afin de faire la chasse aux fuites !
- arrosez en fin de journée le jardin avec de l’eau de pluie
- ne pas faire tourner lave linge et lave vaisselle à moitié vides…
- utilisez des lessives sans phosphates ainsi que des produits de nettoyage éco-labellisés.
Pour creuser la chose, rendez-vous sur les fiches pédagogiques de l’Agence de l’Eau Loire-Bretagne.

La meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas !
La Bretagne est dépendante à 92% de son électricité ! Par ailleurs, il n’est plus utile de démontrer les conséquences néfastes du recours massif aux énergies fossiles en terme de pollution et d’augmentation des concentrations de gaz à effet de serre. De multiples gestes vous permettront de réduire votre impact.

ADEME Avant de chercher à mieux produire votre énergie, économisez-la ! Éteignez les lumières dans les pièces inoccupées, et n’oubliez pas qu’1 degré en moins = 7% d’économies sur la facture d’électricité… Pour connaître tous les éco-gestes à la maison : consultez l’espace ADEME.

Il est également intéressant de se renseigner sur les sources et équipements d’énergies renouvelables : chauffe eau solaire, aérothermie, géothermie… Chaque maison a ses spécificités, aussi faites-vous aider par l’ADEME, l’Agence Locale de l’Énergie et les professionnels labellisés (Qualisol, QualiPV…).
Et puis, vous avez dit bioclimatisme ?

Halte aux déchets !
Réduisons nos déchets ! À la base, il faut éviter d’en produire ! Évitez donc les produits sur-emballés. Sachez que la durée de vie moyenne d’un sac plastique est de 20 mn ! Le recyclage économise les matières premières et nuit moins à l’environnement, d’où l’intérêt du tri sélectif. Ceux qui disposent d’un jardin peuvent aussi recycler leurs déchets organiques en fabricant du compost. Pour en savoir plus...
Enfin, gérons convenablement nos encombrants.
Télécharger la plaquette ici.


Les sujets ne manquent pas puisque le développement durable concerne tous nos modes de vie. Nous aurions aussi pu parler :
- d’habitat durable et écologique.
- de jardinage écologique.
- de transports doux. En 10 ans le trafic des véhicules de particuliers a augmenté de 23% en France !
- de tourisme responsable. La consommation d'électricité d'un touriste du Caire est égale à celle de 3 600 foyers égyptiens.
- etc…

Pour s’informer de l’actualité du développement durable…
Sur le net, plusieurs sites vous permettront de vous tenir informés des dernières news en matière d’environnement et de développement durable. N’hésitez plus, consultez par exemple les actualités du Centre de Ressources du Développement Durable.

 
  Haut de page